Le Airbnb de Fifi Mandirac

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Hello 

J’étais très impatiente de partager avec vous ce nouvel article, dernier volet de notre voyage dans le sud de la France! Aujourd’hui, je vous emmène visiter notre Airbnb à Marseille qui n’est autre que l’appartement de Fifi Mandirac! Situé à deux pas du Cours Julien, c’est une véritable pépite et si vous cherchez un endroit où séjourner à Marseille, vous pouvez vous y rendre les yeux fermés. Pour tout vous dire, c’est en découvrant l’appartement que l’identité de sa propriétaire s’est fait jour. Outre la superbe déco, les créations poétiques pleines de peps de l’artiste ne laissaient pas de place au doute… Ce fut une bien belle surprise ! Au programme, la découverte des lieux et une interview de Stéphanie qui nous parle de son appartement et de son attachement à Marseille.

Vous embarquez avec moi ? 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
air bnb 4
marseille-airbnb3bis
airbnb4bis

Dès l’entrée, Stéphanie a apporté un soin particulier aux détails. Souvenirs de vacances et créations s’associent sur la porte pour créer un pêle-mêle graphique tourné vers le monde. Les patères Muuto accueillent les objets du quotidien et donnent le ton de l’appartement : mélange de bois, de douceur et d’objets design. A gauche, la salle d’eau se niche dans un petit espace ingénieusement conçu ; la douche en béton ciré aux formes arrondies rappelle les cabines des bateaux et nous donne l’impression de voyager.

La pièce de vie, orientée vers le sud, est rythmée par  trois hautes fenêtres qui l’inondent de lumière tout au long de la journée. Elle s’organise autour d’un vaste placard en chêne qui facilite la circulation entre les différents espaces et se prolonge par un rail au plafond afin de marquer la séparation entre l’espace de jour et l’espace de nuit.

La cuisine mêle le blanc au bois clair et joue la carte de la sobriété.  Le renfoncement qui abritait autrefois une pile en pierre de Cassis, un classique des appartements marseillais, a été repeint avec le délicat rose poudré de Farrowandball et accueille aujourd’hui une jolie collection de vaisselle et de délicates céramiques. Au centre, l’îlot central offre un vaste plan de travail et sert également de table pour toute la famille, un espace très convivial autour duquel s’organise la vie dans l’appartement.

Les objets du quotidien choisis avec soin nous font sentir combien Stéphanie cherche à bien recevoir ses hôtes – de jolies pichets en porcelaine, une collection de planches de bois pour concocter de bons petites plats, une superbe bouilloire japonaise qui me rappelle celle de mon enfance ou encore une délicate collection de tasses à café  sont autant de jolis objets qui rendent le séjour très agréable !

Côté salon, une autre niche accueille une collection de beaux-livres, des souvenirs de voyages, tel un Travolta sous cloche rapporté de L.A., les créations de l’artiste ou des jouets anciens. Au mur, la magnifique photo de  son ami Sebanado apporte au lieu une touche seventies renforcée par le fauteuil cocktail.  Le canapé en cuir camel fait écho au chêne et l’on prend plaisir à s’y installer pour feuilleter les nombreux ouvrages de décoration qui occupent la table basse. 

Côté nuit, Stéphanie a fait le choix de surélever les chambres ce qui crée une sensation d’espace. Ici, le maître-mot est la sobriété : les murs et le plancher ont été peints en blanc, le linge de lit en lin  a été choisi dans la même couleur et une atmosphère apaisante se dégage de cet espace. Quelques touches de couleur – le plaid côté parents, acheté à Aix-en Provence, les coussins en velours côté enfants – égayent l’ensemble. Dans la chambre de ces derniers, les lits superposés encastrés me font penser à de petites cabanes où il doit faire bon se cacher et s’amuser quand on est petit. Une étagère prolonge le meuble et reçoit les livres et jouets de ses enfants. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’interview de Fifi Mandirac

Qu’est-ce qui t’a amenée à Marseille ?

Je connaissais et appréciais déjà Marseille depuis quelques années. C’est le besoin de changement, de lumière qui m’a fait franchir le cap…

Pourquoi avoir choisi ce quartier ?

Au départ, c’était parce qu’il était facilement accessible depuis la gare St-Charles. Et puis n’ayant pas le permis, il est agréable à vivre, tout y est ! Même la mer qui n’est pas très loin avec le Vieux-Port à 15mn…

Qu’est-ce qui a guidé tes choix déco pour ton appartement ? As-tu fait appel à quelqu’un pour te seconder dans ton projet ?

Non, je me suis occupée de tout toute seule. Je savais exactement ce que je voulais. Je savais aussi que je ne voulais pas m’encombrer de toutes ces choses et meubles qu’on garde par habitude plus que par envie. Du coup, j’ai pris beaucoup de plaisir à sélectionner ce que je voulais y mettre, que ce soit des choses que j’avais déjà ou que j’ai achetées exprès…

Grâce à cet appartement, j’ai obtenu des commandes de décoration d’appartement, dont un projet particulièrement fou de rénovation totale. Les clients m’ont fait une totale confiance et n’ont souhaité découvrir le résultat qu’au moment d s’installer.

Un mot, une phrase pour dire ce que représente pour toi et ta famille cet appartement ?

Il représente la transition vers mon installation définitive à Marseille. Je n’y habite plus parce que j’ai acheté un appartement bien plus grand et surtout avec une grande terrasse. Mais je l’ai gardé parce que j’y suis très attachée…

En quoi la cité phocéenne nourrit-elle ta créativité ?

Par la lumière, le soleil ! Ceux qui me connaissent savent à quel point je n’aime pas l’hiver et le gris…

Tes incontournables à Marseille ? 

Le restaurant Lacaille : Je me demande toujours comment ils font pour servir une cuisine aussi délicieuse et créative à des prix aussi doux… En plus ils sont très sympas !

La Passarelle : pour le cadre un peu « guinguette champêtre » en pleine ville

Maison Empereur : un grand classique…

J’avais également fait une liste encore à jour sur le blog de 7h09  sauf pour le Fantastique, maintenant Christelle travaille chez Avanti Popolo sur le Cours Julien (au 73, 75 ou 77), que je recommande vivement aussi ! La cuisine est maison et bio, dans un cadre vintage.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En résumé, que l’on soit en couple ou en famille, c’est un lieu idéal pour passer quelques jours à Marseille.

J’espère que la visite vous a plu. Si vous souhaitez réserver le bien de Stéphanie, c’est par ici.

A bientôt pour un nouvel article. 

Laisser un commentaire