Découverte : Rouge Barre à Lille

Rouge Barre 1

Cela fait un bon moment que je n’ai pas pris le temps d’écrire un article. J’avais de nombreuses idées en tête et puis la vie quotidienne (le boulot, la route, Louis…) a fait que j’ai laissé de côté le blog… Au départ, je pensais faire une bel article sur Lille et ses environs – quand nous sommes remontés dans le Nord pour les fêtes de fin d’année…- et puis, plusieurs mois se sont écoulés et j’ai laissé tout cela au placard.

Mais en triant mes photos – bon, soyons honnête, cette tâche immense est loin d’être achevée malgré tous les bons conseils fournis par mes amis instragramers  – je suis retombée sur tous les clichés pris cet hiver et j’ai décidé d’écrire un article sur le restaurant Rouge Barre, tenu par Steven Ramon, que vous connaissez peut-être puisqu’il avait participé à l’émission Top chef en 2014. L’occasion de se remémorer un agréable moment et de partager avec vous une bonne adresse.

 

Le cadre – En léger retrait du centre, ce restaurant prend place dans une maison typique du Nord, reconnaissable à son étroitesse, ses briques rouges, ses hautes fenêtres laissant passer la lumière. Dès que l’on y entre, on est charmé par la décoration qui mêle l’ancien au contemporain : un superbe comptoir en bois massif abritant de délicieux nectars est mis en valeur par des éclairages modernes et nous invite à poursuivre notre chemin jusqu’à la salle derrière laquelle on aperçoit les cuisiniers à l’oeuvre. A l’étage, une agréable salle s’ouvre sur une petite terrasse où il doit faire bon s’installer l’été.  Le lieu avec ces couleurs douces et ces boiseries est convivial et l’ambiance reste feutrée. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Côté assiette, Steven Ramon travaille avec l’amour du produit. La carte, renouvelée en fonction des saisons, allie une cuisine épurée et un brun délurée : en témoigne cette superbe entrée mêlant la betterave à la mangue et au chou kale : une association inattendue et qui fonctionne : le goût si particulier de la mangue adoucit l’amertume du chou kale et fait ressortir le sucre de la betterave. 

Le chef, suite à  ses rencontres et expériences, s’est fixé une ligne directrice:  ne pas multiplier les associations et complexifier les recettes mais tendre à la simplicité. Au programme, trois produits phares par assiette et cette formule semble lui réussir. Nous avons été séduits tant par l’aspect de ses plats qui donne l’envie impérieuse d’y plonger la fourchette que par l’alliance des produits et le jeu sur les textures : l’acidité de la pomme est adoucie par l’onctuosité du lait d’amande et la fraîcheur de la sphère de bergamote qui éclate en bouche ; le croquant de l’endive rencontre le fondant du foie-gras et le moelleux de la lotte.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En définitive, une belle découverte : un lieu au calme dans le Vieux-Lille, un cadre à la fois authentique et moderne et surtout une très belle expérience dans l’assiette. Un lieu que je vous recommande donc, si vous habitez la capitale des Flandres ou que vous vous y rendez.

A bientôt.

Rouge Barre

50 rue de La Halle, 59000 Lille (03. 74. 11. 62. 89)

Ouvert du mardi au samedi de 12 heures à 15 heures et de 19 heures  à 22 heures 45

Fermé les lundi et dimanche.

Laisser un commentaire